Résultat de votre recherche :

Comme un vin de garde

"La souffrance désarmée, c’est une manière de dire que, si la souffrance ne nous quitte jamais, elle prend une autre place", confie Véronique Dufief à propos des troubles bipolaires. © F. C.

"La souffrance désarmée, c’est une manière de dire que, si la souffrance ne nous quitte jamais, elle prend une autre place", confie Véronique Dufief à propos des troubles bipolaires. © F. C.

Comme un vin de garde

Résumé: 
Professeur de lettres à l’université, poète, Véronique Dufief a écrit "La souffrance désarmée", un récit d’une grande richesse et lucidité où elle partage son expérience et sa réflexion sur la maladie bipolaire. Son but : transmettre une espérance.