Personne n’est un héros

Ils sont forts ces chrétiens ! Les yeux fixés sur Pâques, les voilà repartis pour 40 jours de pénitences… dans la joie.

D’un pas léger ils s’en vont au désert se félicitant des bienfaits spirituels de l’aridité du chemin. Seuls les enfants disent tout haut : « quoi le carême ? Encore ! » C’est qu’ils vivent mieux que nous dans l’instant présent et l’oasis leur paraît bien loin. Ils voient en premier les privations. Ils nous redisent que souffrir ça fait mal, que ce n’est pas dôle, qu’ils n’en n’ont pas envie et qu’ils ne seront jamais assez courageux pour y arriver. Il faut du temps, de la pédagogie et de l’exemplarité pour leur montrer la route. Un courrier des lecteurs dans un magazine chrétien a retenu mon attention. Il disait en d’autres mots au sujet d’un témoignage : « Tant mieux pour vous si vous parvenez à garder la foi dans les épreuves, moi je ne suis pas un héros. J’en ai assez de lire ces histoires qui me renvoient à mes faiblesses. » Et moi aussi j’ai parfois le rejet des histoires trop belles. Je n’aime pas qu’on me parle de miracle. C’est si loin de mon quotidien. Comme les enfants au carême, le nez dans le guidon, celui qui souffre ne voit pas le bout du chemin. Il vit avec absurdité et révolte ce qu’il endure. S’il a la foi, cela rajoute parfois même à sa souffrance, se croyant délaissé par Dieu. Finalement je ne suis pas certaine que les enfants n’aient besoin que de pédagogie et d’exemplarité pour vivre le carême. Pour traverser l’épreuve dans la foi, il faut une main ferme qui vous tienne, une voix douce qui vous rassure un cœur pur qui vous écoute. Personne n’est un héros car personne ne peut y arriver seul.

Marie-Amélie Saunier, ombresetlumiere.fr – 14 février 2018

Marie-Amélie Saunier est veuve, mère de quatre enfants, dont Paul, atteint d’autisme.

Sur le même sujet

  • Silent Voice

    Tiré d’un manga, ce film d’animation aborde la question du handicap de manière juste et sensible à travers l’histoire d’une jeune fille

  • Les prophètes de notre temps

    Au cours de la session à Paray-le-Moniale co-organisée, du 12 au 15 juillet 2018, par l’OCH et la communauté de l’Emmanuel, le père Chr

  • L’éloquence des sourds

    Première femme avocate sourde de naissance, Virginie Delalande illumine ce remarquable documentaire.