Sur le même sujet

Le film de Naomi Kawase est un hymne aux cinq sens. © Haut et Court

Le film de Naomi Kawase est un hymne aux cinq sens. © Haut et Court

Vers la lumière

La réalisatrice des Délices de Tokyo sublime la rencontre entre une audio descriptrice et un non voyant. Une ode aux sens et à la fragilité des choses et des êtres.

L'histoire

Une grande ville japonaise. Misako travaille comme audio descriptrice pour le cinéma. Lors de séances en présence de personnes aveugles, elle fait la connaissance de Misaya, un photographe quinquagénaire en train de perdre la vue, qui remet en question sa façon de travailler.

L'avis d'O&L

Si ce film explore un métier méconnu du cinéma et du service aux personnes handicapées, c’est par l’épaisseur des protagonistes qu’il impose la fragilité comme sujet majeur. Les deux personnages vivent en effet une crise existentielle sourde : Misaya parce qu’il devient progressivement non voyant, et se voit confronté à ses limites et son impuissance ; Misako, par l’ébranlement que provoquent les critiques sur son travail, mais aussi à travers la maladie de sa mère, atteinte d’Alzheimer. C’est sur ce terrain que la rencontre va naître, improbable mais forte. La cinéaste a réalisé un extraordinaire travail sur la photographie et les sons, qui fait de son film un hymne aux cinq sens - vecteurs puissantes de la relation au monde et aux autres ; autant qu’une intense réflexion sur la perte et la quête d’absolu. Si l’on regrette une musique trop présente, voilà une œuvre spirituelle et incarnée, qui a été justement récompensée du Prix du jury œcuménique au dernier festival de Cannes.

Cyril Douillet, ombresetlumiere.fr – 9 janvier 2018

De Naomi Kawase, sortie en salles le 10 janvier.

Pour aller plus loin

  • Silent Voice

    Tiré d’un manga, ce film d’animation aborde la question du handicap de manière juste et sensible à travers l’histoire d’

  • L’éloquence des sourds

    Première femme avocate sourde de naissance, Virginie Delalande illumine ce remarquable documentaire.

  • Les P’tits Explorateurs

    Le studio d’images drômois Folimage distribution présente un programme d’animation constitué de quatre petites histoires