Sur le même sujet

Nathalie (Cécile Bois) se bat pour sauver sa fille Bianca (Chiara Montanari), atteinte d'une maladie neurodégénérative rare. ©TF1

Nathalie (Cécile Bois) se bat pour sauver sa fille Bianca (Chiara Montanari), atteinte d'une maladie neurodégénérative rare. ©TF1

Tu vivras ma fille

Inspiré d’une histoire vraie, ce téléfilm relate le combat d’une mère pour sa fille pour soigner sa petite fille atteinte d’une maladie dégénérative d’origine génétique. Une histoire pleine d’espoir servie par une actrice qui donne tout.

Jeunes mariés, Nathalie et Raphaël donnent naissance à Bianca. Le bonheur, jusqu’à ce qu’un médecin leur annonce qu’elle est atteinte d’une maladie dégénérative rare engendrant différents troubles (hyperactivité, autisme), avant une mort précoce. Aucun traitement n’existe… pour l’instant. Déterminée à tout faire pour sauver sa fille, Nathalie se lance à corps perdu pour en trouver un avec l’aide d’un chercheur, en montant un laboratoire et en cherchant des financements.

L’avis d’O&L

Ce film s’inspire de l’histoire vraie de Karen Aiach, qui a fondé une entreprise de biotechnologie pour guérir les enfants, qui comme sa fille, sont atteints de la maladie de Sanfilipo. Dès les premières minutes, difficile de ne pas céder à l’émotion devant la tragédie que vivent Nathalie et Raphael ; difficile ne pas être emporté dans la course contre la montre qu’entreprend la maman. De ce combat sans merci pour une thérapie, le réalisateur ne tait pas les risques, tant pour le couple, fragilisé, que pour la relation avec la fille. Au-delà du courage de ces parents qui refusent la fatalité, l’intérêt du téléfilm est de mettre en scène les relations compliquées entre les familles, les médecins et les chercheurs, dont seule l’alliance permet un espoir de guérison pour les maladies rares. Si le film souffre de quelques clichés et d’une musique trop présente, l’énergie et l’authenticité de Cécile Dubois, qui incarne Nathalie, emportent l’adhésion.

Cyril Douillet, ombresetlumiere.fr - 17 septembre 2018

"Tu vivras ma fille", lundi 17 septembre 2018, à 21h sur TF1.

Pour aller plus loin