Sur le même sujet

  • Patients

    Adaptant son propre témoignage de vie, Grand Corps Malade livre un film drôle et attachant sur le quotidien d’un centre de rééducation.

  • Christelle, infirme…ière

    Ses jambes raidies par la maladie empêchent Christelle Solecki de se déplacer facilement.

  • Patients

    Adaptant son propre témoignage de vie, Grand Corps Malade livre un film drôle et attachant sur le quotidien d’un centre de rééducation.

© loukatsciences

© loukatsciences

Toujours debout

Réparer ou augmenter ? Sur fond de prouesses technologiques en faveurs des paraplégiques, ce documentaire assez froid esquisse une réflexion difficile.

En fauteuil roulant suite à un accident, ils sont tout une équipe, dont plusieurs scientifiques, à tester de nouvelles technologies pour retrouver l’usage de leurs membres, en vue notamment de participer au Cybathlon, la première compétition internationale pour athlètes équipés de prothèses bioniques, à Zurich. Quand finit la réparation ? Quand commence l’homme augmenté ? Ce film tente d’explorer ces questions éminemment actuelles. La détermination de ces personnes à refuser la fatalité du handicap, et à retrouver une autonomie maximale, suscite certes l’admiration ; toutefois on ne peut s’empêcher de ressentir un certain malaise devant la place prise par la machine et la science dans cette perspective. De la demande légitime de se mouvoir on passe vite à la fascination pour la performance de ces technologies. Au point que l’on se sent un peu respirer lorsque, lors de la compétition, le vélo adapté d’un des protagonistes (cobayes ?) déraille, comme un petit grain de sable dans une mécanique trop rationnelle. « Ce sont des gens qui sont imparfaits, il va falloir les rendre parfaits », commente un spectateur de cet événement. « J’ai touché les limites de la machine humaine. Avoir un corps qui permette tout c’est le rêve », témoigne un participant. Un langage finalement hostile à la fragilité qui laisse songeur.

Cyril Douillet, 21 janvier 2019 - ombresetlumiere.fr

 

Un film de Marina Julienne et Raphaël Girardot Mardi 22 janvier, 23h05, France 2

Pour aller plus loin