Sur le même sujet

© 2018 WY Productions – Gaumont – France 3 Cinéma

© 2018 WY Productions – Gaumont – France 3 Cinéma

Monsieur Je-Sais-Tout

Vincent entraîne l’équipe de football des benjamins de La Rochelle. C’est un loup solitaire plutôt bougon. Un jour, débarque dans sa vie son neveu Léonard, 13 ans, qu’il ne connaît pas et qu’il va devoir garder 15 jours. Léonard est atteint du syndrome d’Asperger. Ces deux écorchés vifs vont commencer par se jauger, se juger avant de vivre une véritable rencontre aussi déterminante pour l’un que pour l’autre.

L’avis

Librement inspiré du livre La surface de réparation d’Alain Gillot, Monsieur Je-Sais-Tout est l’histoire forte d’une rencontre plutôt improbable. François Prévot-Leygonie et Stephan Archinard filment avec finesse le télescopage de ces deux êtres blessés par la vie qui va conduire à leur consolation mutuelle. Le film, très didactique, décrit le syndrome d’Asperger avec exactitude. Mais les réalisateurs n’ont surtout pas voulu faire un documentaire et ils ont privilégié la part romanesque. Ainsi, entre rires et larmes on se laisse entraîner dans cette belle histoire. Max Baissette de Malglaive interprète remarquablement Léonard avec son regard fuyant, ses postures raides, ses obsessions… Lui, le passionné d’échecs qui trouve le monde du foot simpliste va progressivement entrer dans l’univers de Vincent, campé par Arnaud Ducret, fin et subtil derrière sa carrière d’athlète, jusqu’à intégrer l’équipe et se révéler un gardien de but hors pair. Ce sera une révélation pour les autres joueurs qui vont passer de la moquerie à l’admiration. Il ne faut pas oublier Alice David, solaire, qui interprète avec justesse un médecin. Touche romantique du film, elle est celle qui aidera à initier le lien entre les deux protagonistes. Emouvant, le film véhicule un message d’espoir fort. Oui, rien n’est figé. Oui, de belles rencontres permettent aux personnes autistes d’évoluer positivement. Oui, leur contact peut éclairer nos vies et nous humaniser. A nous de vaincre cette peur de l’inconnu souvent à l’origine du rejet de la personne. Un film doux, drôle et énergique à voir en famille pour briser cette ignorance et construire des ponts.

Christel Quaix, ombresetlumiere.fr - 3 mai 2018

Un film de François Prévôt-Leygonie et de Stephan Archinard. Sortie en salles le 9 juin.

 

 

Pour aller plus loin

  • Champions

    Interprétée par des comédiens en situation de handicap, cette comédie permet de découvrir les personnes déficientes inte

  • « Le geste d’Emmanuel Macron m’a bouleversée »

    Marie-Caroline Schürr, porteuse d’un handicap moteur et auteur de Out of the Box (Jubilé), était présente à la soirée or

  • Intouchables 2

    L’un est en situation de handicap, l’autre valide.