Sur le même sujet

Une vidéo sur la Trisomie 21 affirme le droit au bonheur. Le 26 mars, la vidéo avait été vue 4, 5 millions de fois sur Youtube !

Une vidéo sur la Trisomie 21 affirme le droit au bonheur. Le 26 mars, la vidéo avait été vue 4, 5 millions de fois sur Youtube !

La Trisomie 21 fait le buzz

La journée mondiale de la Trisomie 21 a connu le 21 mars dernier un écho médiatique inattendu. Une source d’espérance face aux dérives eugénistes actuelles.

La petite Eléonore Laloux et le grand Jean-Paul Delevoye s’étreignant, comme la fragilité s’alliant à la force… La complicité entre la jeune trisomique et le président du Conseil économique et social (CESE) a offert une image émouvante du colloque "Dignité et citoyenneté de la personne trisomique", qui s’est tenu dans l’enceinte du palais d’Iena vendredi 21 mars, à l’occasion de la journée mondiale de la Trisomie 21. A l’initiative du collectif "Les amis d’Eléonore" et de la Fondation Jérôme Lejeune, la journée rassemblait des personnalités diverses – la philosophe Danielle Moyse, le maire d’Arras Frederic Turk, l’essayiste Bruno Deniel-Laurent – pour inviter à changer de regard sur les personnes trisomiques, dans une société tentée par une spirale eugéniste.

La différence s'invite dans les médias

Mais ce colloque n’était qu’une des multiples étoiles qui ont brillé lors de cette journée mondiale. Depuis sa création en 2011 par l’ONU, jamais elle n’avait suscité un tel buzz médiatique. Cette année encore, la campagne de publicité imaginée par Augustin Paluel-Marmont (de l’entreprise alimentaire Michel et Augustin), intitulée La différence, vivons là ensemble comme une chance, s’est invitée dans Le Monde et dans tous les grands journaux.

Côté édition, la journée coïncidait avec la sortie de trois livres : Ces surdoués de la relation de l’éducateur Julien Perfumeau (Nouvelle Cité), Eloge des phénomènes de Bruno Deniel-Laurent, et Triso et alors d’Eléonore Laloux, chez Max Milo.

Côté médias traditionnels, émissions et reportages ont ponctué la semaine, de RTL à France 2, en passant par M6…

Une vidéo sur la Trisomie 21 adressée aux futures mères

Mais la palme revient à une vidéo conçue par l’agence Saatchi et Saatchi Italie, et soutenue par des associations (dont les Amis d’Eléonore et la Fondation Lejeune), intitulée Dear future Mom : tournée en plusieurs langues, elle met en scène des personnes trisomiques qui s’efforcent de rassurer une future mère inquiète, et affirment "le droit d’être heureux comme tout le monde"… Le 26 mars, la vidéo avait été vue 4, 5 millions de fois sur Youtube ! Une version courte a par ailleurs été diffusée gracieusement comme page de pub sur TF1, M6, KTO, Canal +…

Un basculement en faveur de la Trisomie 21 ?

Un tel écho signe une petite lueur d’espérance au milieu du drame de l’élimination silencieuse des trisomiques, dont 96 % ne voient pas le jour en France, pays champion du dépistage. Au colloque du CESE, le père d’Eléonore Laloux a ainsi défendu les "rescapés de la sélection", tandis que Thierry de la Villejégu, directeur de la Fondation Lejeune, a vu dans cette journée mondiale "un fait de basculement". S’appuyant sur l’exemple des Etats-Unis, où les personnes trisomiques sont de plus en plus nombreuses à naître, il a affiché sa conviction que la logique d’élimination n’est pas inéluctable. On y croit !

Cyril Douillet, ol.ombresetlumiere.fr – 25 mars 2014

Pour aller plus loin