Sur le même sujet

  • IMC, qu’est-ce que ça veut dire ?

    Le Dr Danièle Truscelli, ancien responsable du service de rééducation fonctionnelle du CHU du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) parle des

  • Avant toi

    Un film romantique, en apparence une belle promesse, qui vire à la promotion du suicide assisté.

  • God save Marie-Caroline

    Dotée d’une force de caractère aussi costaude que l’est sa foi, cette jeune prof fonce à plein dans la vie, malgré son handicap.

Dorine Bourneton atterrit en Alaska... © France 5

Dorine Bourneton atterrit en Alaska... © France 5

Dorine d’un ciel à l’autre

Première femme handicapée pilote de voltige, Dorine Bourneton présente une nouvelle émission de voyages tout l’été. Au dépaysement, elle ajoute un vrai supplément d’humanité.

« Un fauteuil et des ailes ». Tel aurait pu être le titre de ce nouveau programme de France 5. Chaque vendredi soir, Dorine Bourneton nous emmène aux confins du globe découvrir des réalités exotiques. Paraplégique depuis un accident d’avion à l’adolescence, cette jeune femme fait rimer handicap et aventure, en commençant par nous faire découvrir l’Alaska des chercheurs d’or et des pêcheurs de saumon, au moyen d’un petit hydravion, aidée d’un pilote local. On pense évidemment à Ushuaïa, Thalassa, ou encore Faut pas rêver. Mais la personnalité de l’animatrice apporte une touche d’âme supplémentaire. Jolie et à l’aise, assumant clairement sa déficience sans la revendiquer, dépendante de l’aide des autres (par exemple pour monter dans l’avion), Dorine Bourneton fait de son handicap un vecteur de rencontre extraordinaire, qui semble ajouter à la qualité des relations avec les autochtones. On ne peut que se féliciter que le service public ait mis en avant un tel programme, à destination de toute la famille.

Cyril Douillet - ombresetlumiere.fr, 29 juin 2018

France 5, 20h50, chaque vendredi à partir du 29 juin.

Pour aller plus loin

  • Globe-rouleuse

    « Non, je ne cherche pas à dépasser mon handicap.

  • Patients

    Adaptant son propre témoignage de vie, Grand Corps Malade livre un film drôle et attachant sur le quotidien d’un centre

  • Patients

    Adaptant son propre témoignage de vie, Grand Corps Malade livre un film drôle et attachant sur le quotidien d’un centre