Sur le même sujet

  • Ma Veillée des larmes

    Pour ses 50 ans, Béatrice a choisi de vivre le Jubilé de la Miséricorde à Rome avec trois amies proches avec qui elle a partagé peine

  • Accueillir Marie dans nos vies

    Clotilde Noël est mère de huit enfants et l’auteur de deux livres, "Tombée du nid" (éditions Pocket) et "Petit à petit&q

  • Mère du désert

    Ce documentaire sur KTO aborde, à travers une jeune femme polyhandicapée, la vie intérieure et spirituelle des personnes lourdement han

Aux JMJ au Panama, Marie-Caroline Schürr est portée à bout de bras dans son fauteuil pour voir le pape François. © D.R.

Aux JMJ au Panama, Marie-Caroline Schürr est portée à bout de bras dans son fauteuil pour voir le pape François. © D.R.

Au bout du monde, à l’heure de Dieu

Marie-Caroline Schürr, porteuse d’un handicap moteur, faisait partie du contingent de jeunes français présents aux JMJ de Panama, du 22 au 27 janvier. Pour Ombres & Lumière, elle livre quelques fioretti de cette aventure.

Panama ! Oui ! Pas simplement son canal et son fameux chapeau ! Mais les JMJ, sur 4 roulettes ? Prêts pour une aventure qui roule ! C’est parti !

Paname-Panama : 10h pour contempler la splendeur du ciel, l’immensité des nuages, préparer mon cœur à cette aventure hors norme qui m’attend : répondre à l’appel du Pape, retrouver la jeunesse du monde entier, ensemble chanter et nous émerveiller du don de Dieu dans nos vies autour de notre Saint Père.

Que de rencontres extraordinaires j’ai pu vivre : cette petite sœur américaine qui vient passer une partie du voyage à côté de moi et me demande de témoigner en anglais sur son téléphone pour les jeunes de sa pastorale, ce couple âgé qui me cède sa place dans la première rangée de l’avion pour que j’ai plus d’espace pour m’installer, notre famille d’accueil qui nous donne tout et d’emblée nous accueille par un « We love you », ces groupes de jeunes du monde entier qui veulent à tout prix être photographié avec des jeunes à roulettes…

Et surtout la rencontre avec notre Pape, hissée à bout de bras dans mon fauteuil par 4 paires de bras costauds, survolant la foule et attirant le regard du Saint Père qui me bénit.

Le plus magnifique : l’accueil chaleureux des panaméens, leur affection, leur joie démonstrative, leur culture dansante et colorée qui nous entraîne.

Pour rouler, nous avons sacrément roulé, des kilomètres et des kilomètres ; chanté à tue tête, manifesté notre liesse, attendu des heures sous un soleil de plomb qui réchauffe et prépare notre cœur intérieur !

Handi friendly

Le Panama est un pays très handicap friendly ! Et incroyable mais vrai, le métro est totalement accessible, rames à quai, ascenseurs modernes…

Paradoxe d’un pays où richesse et pauvreté se côtoient, où modernité et insalubrité sont souvent voisines, où un trottoir totalement impraticable en fauteuil nous réservera au bout la surprise d’une rampe d’accès dans un magasin.

Du canal au quartier financier, de la partie coloniale à la promenade style « à l’anglaise » le long de la côté, Panama nous ouvre ses bras, nous attend, danse cette joie d’être terre d’accueil pour ces JMJ.

Un weekend final avec sa célèbre nuit à la belle étoile, des dizaines de duvets alignés et des fauteuils vides au milieu, un carton improvisé en chapeau de soleil pour Maricarton, du riz et du poulet encore et toujours, un bain de mer sur une plage magnifique, des montagnes, des fleurs aux couleurs éclatantes.

Une terre qui restera à jamais marquée par ces centaines de milliers de jeunes du monde entier qui se mettent en route, main dans la main, pour se rencontrer et faire résonner en eux le message que le Pape nous adresse : vivez la culture de la rencontre ! Et cet appel à être ‘l’heure de Dieu’. Quel magnifique envoi en mission de retour dans nos pays, fortifiés par cette invitation à vivre pleinement le maintenant avec et en Dieu.

Merci Pape François. Viva Panama !

Marie-Caroline Schürr, ombresetlumiere.fr - février 2019

 

 

Pour aller plus loin

  • Mère du désert

    Ce documentaire sur KTO aborde, à travers une jeune femme polyhandicapée, la vie intérieure et spirituelle des personnes

  • Dieu est bien là

    Diacre permanent du diocèse d’Ille-et-Vilaine, Jean Michel Audureau est atteint d’une discopathie dégénérative.

  • Accueillir Marie dans nos vies

    Clotilde Noël est mère de huit enfants et l’auteur de deux livres, "Tombée du nid" (éditions Pocket) et "